la Giclée

Qu’est-ce qu’une giclée ?

 

Le terme « giclée » est un mot français qui a été utilisé, en matière d’art, pour la première fois en 1991 par l’artiste américain Jack Duganne des éditions Nash, pionnier de l’impression d’art.

Ce mot décrivait parfaitement le principe utilisé pour déposer l’encre sous forme de fines gouttelettes diffusées par des imprimantes de haute résolution

Aujourd’hui la giclée définit la reproduction numérique de très haute qualité d’une œuvre ou d’une peinture originale. Elle consiste à imprimer en haute résolution sur des imprimantes numériques grand format de dernière génération. Chaque impression est lancée une à une et contrôlée une par une.

La giclée sur toile intéresse particulièrement les artistes, car elle leur permet de reproduire leurs œuvres de façon très fidèle pour se rapprocher par le rendu des couleurs et la texture de la toile au plus près de l’original.

En outre, la giclée leur offre la possibilité de faire des agrandissements ou même des réductions de leurs œuvres originales, permettant ainsi de répondre à toutes les attentes des clients potentiels.

. Naturellement, l’original reste une œuvre unique, car la giclée ne permet pas de rendre le relief de la peinture.

. Dans des tirages limités, elles peuvent être numérotées comme les lithographies d’autrefois, que les giclées sont en train de remplacer petit à petit. Les encres utilisées sont résistantes au rayonnement et ne craignent pas les projections d’eau.   

Source : http://dictionnaire.sensagent.leparisien.fr/Giclée/fr-fr/

Les giclées sont vernies en trois couches avec un vernis satiné, et sont expédiées avec un certificat d’authenticité.

Elles sont vendues en taille réelle annoncée + un bord blanc de 3cm pour être montées sur un châssis

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

46 − = 38

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.